Annual Volumes

Information and Communication in our Society

The Family in the Light of Cmmunication Systems: Duality of Connection and Separation (Nahawand al-Kaderi)

Penser à la famille à l’ère de l’explosion de la communication c’est penser essentiellement au contexte social où le rôle des médiateurs classiques a régressé en faveur des médiateurs techniques, l’idéologie de la communication s’est présentée comme une alternative à la faillite des idéologies politiques, où enfin l’Homme devient de plus en plus un homme communiquant, seul, en interaction avec son ècran. Et ceci au dépend des relations interactives au sein de la famille. Ce système communicationnel unidirectionnel va constituer un enjeu de la société individualiste de masse dont il est l’origine (maintenir l’individu dans le groupe-assurer la permanence d’un lien social). L’intervention en tant qu’enjeu ne signifie en aucun cas que ces moyens font du bien, loin de toute finalité, et ne veut pas dire qu’elles ne produisent pas d’autres difficultés. Plus que moyens économiques, elles sont des moyens idéologiques, puisqu’elles reproduisent la culture, bien qu’elle soit contradictoire avec la réalité. Si le conteste d’émission et de réception n’est pas le même dans les pays du Nord. Quel serait alors le cas dans les pays du sud? Là où le fossé va s’agrandir entre le rythme joué par le système communicationnel et le rythme de la vie quotidienne réelle. Il est donc nécessaire de penser à la réception familiale dans son conteste puisque le bilan du processus de la communication se définit en grande partie chez le récepteur: Individu/famille contexte social. Maintenir la famille à l’ère de l’explosion de la communication c’est d’abord essayer, gouvernement et société civile, de sauver une certaine idée de la communication liée à l’idée de partage et de compréhension quand celle-ci est envahie par les intérêts et les idéologies. Cela veut dire: renforcer les moyens des communciations publiques en les transformant en un vrai espace public incarnant la liberté d’expression des citoyens. Puis essayer d’améliorer les conditions de la réception familiale; soit en créant des projets concernant le temps des loisirs, soit en trouvant des modèles familiaux qui peuvent négocier les messages informationnels. Ceci ne s’accomplit que dans un milieu familial équilibré habitué à La participation et au dialogue. Enfin renforcer les individus afin qu’ils aient un sens critique à l’égard de ce à quoi ils s’exposent et qu’ils soient capables de choisir, loin de la fascination et de la peur. Bref, trouver un modèle familial qui sait maîtriser le jeu communicationnel, c’est trouver une mentalité communicationnelle citoyenne. (Article en arabe)

Arab media at the Threshold of the Twenty-First Century (Edmund Ghareeb and Khaled Mansour)

The Analytic paper describes, at the global level, the impact of the fast pace of progress in communication and technology. This pace leads to an overflow of information that local governments cannot control. It also leads to monopolies that preempt variety and evade involvement by resorting to entertainment. At the Arab level, the authors claim that lack of funds and of know- how causes Arab media to resort to foreign sources, despite the fact that such sources are biased. Local Arab Media end up paying allegeance to foreign and local tyrannies, as well as to the global market. However the positive side of all this, for the Arabs, lies in its coming with a package that includes the facility to have satellite stations and newspapers issued from outside the Arab world. These give a margin of freedom and lead to the formation of an Arab point of view, across the boundaries of Arab states. (Paper in Arabic)

The Progress of Media Ownership in Lebanon (Ali Rammal)

L’évolution de la création des médias audiovisuels au Liban a connu trois périodes essentielles: 1- le Monopole absolu: (1959 - 1974) le gouvernement libanais représenté par le ministère de P.T.T. avait le droit absolu de créer et d'exploiter dans le domaine de l'audiovisuel. 2- La division: (1965 - 1989): Cette période est marquée par la guerre civile au Liban. Les partis politiques en conflit, ont commencé à chercher un moyen d’information qui reflète leurs idées et leur ideologie. 3- L’entente nationale: (1989...) la réorganisation et légalisation des médias audiovisuels, créés pendant la période de division, furent un besoin national exprimé par la loi de 1994; mais les représentants des Médias ont d’émettre sur les ondes. Le processus d’octroi des licences aux médias audiovisuels a connu trois étapes. 1 - La première a eu lieu le 17 - 9 - 96 avec les licences octroyées par le Conseil de ministres à quatre chaînes de télévision et trois stations de radio. 2- la deuxième a eu lieu le 23 - 7 - 97 avec les licences accordées à une télévision et huit radios et l’arrêt de l’octroi des licences. 3- La troisième a eu lieu en septembre 1999 où le grouvernement actuel a réouvert La porte en accordant de nouvelles licences a deux télévisions et deux radios. Dans les deux premières étapes, on enregistre une certaine infraction à la loi, dans La mesure où le gouvernernent a octroyé des licences d’émettre à des médias confessionnels et à des partis politiques représentés dans le gouvernement. Signalons enfin que les médias, qui ont eu des licences en septembre 1999, n’ont pas encore commencé à émettre jusqu’ à présent (30 mars 2000). (Article en Arabe)

Foreign news in the Lebanese media (Nabil Dajani)

This paper is based on data collected by the author as part of an international comparative study in which teams from some forty countries participated. The content of foreign news overs a period of two weeks in two leading Lebanese newspapers and two television stations were analyzed. The data of this study, and those of three earlier Studies by the author, suggest that there is a national pattern of foreign news flow, which does not change remarkably over time. This pattern is principally determined by physical and cultural proximity. The important role played by the big four international news agencies (Agence France Presse, Associated Press, Reuters and United Press International) was clearly portrayed. The analysis also shows that for every female source of foreign news in the Lebanese media there are three male sources. Another finding is that politicians, mainly state officials, constitute the largest group of main actors of foreign news covered by the Lebanese media. Similarly political topics (international military events and international politics) dominate foreign news, at the expense of news about private individuals or about public sectors news. (Paper in Arabic)

Linguistic Innovation in the Press (Hala al-Za'im)

La presse écrite constitue le lieu de naissance "privilégié" des néologismes. Tous les exemples recueillis proviennent de journaux: Liberation, Le Monde, Le Figaro et L’Humanité. L’objectif est de fait descriptif et analytique à la fois, le travail visant une typologie des néologismes recensés, une étude théorique, une étude contrastive entre les quatre journaux dépouillés et une étude socio linguistique: - Nous avons distingué des raisons internes, ceux qui relèvent des mécanismes de la langue elle-même, et des raisons externes qui, elles relèvent de la société et du contexte général. Le contact linguistique n’en constitue que l'un des aspects. La partie théorique nous a permis de retourner sur les questions de la créativité lexicale, le rapport de la langue et de la masse pariante et de son rapport avec son contexte général. La systématisation des critères définitoires et leur hiérarchisation nous a permis de relever les régularités (Les néologismes sont des unités construites en fonction de normes établies) et de déterminer ainsi les étapes qui gouvernent le processus de formation des unités nouvelles. - Il s’agit phutôt de statistiques consacrées aux comportements néologiques de Chacun des titres de presse. Cette partie comporte également Un découpage selon cinq domaines culturel, politique, social, économique et scientifique. - L’ "analyse sociolinguistique" nous a permis d’établir que le langage de presse, qui par souci de communicabilité et de condensation, recourt très souvent aux néologismes et du fait même qu’il relève de la communication de masse, ne peut échapper à la contrainte de la nouveauté: celles des idées qu’engendre celles des mots. (Article en arabe)

The Picture: From Words to Dramatic Movement (Jana al-Hassan)

La danse est avant tout un système de références visuel. Son objectif est de faire reconnaître les différences corporelles. Pour l’image en temps qu'élément créateur de textes dramatiques et révélateur d'un genre dansant "Naqsh"… une chorégraphe témoigne. (Article en arabe)

The Phenomenon of TV Between Mass Delusion and Positive Interaction (Zuhair Manasfi)

Des effets des media sur les gens aux usages qu’en font les gens, tel est l’orientation actuelle de la recherche en psychologie sociale concernant la communication. Les chercheurs ont acquis la conviction que le public n’est pas passif devant les media mais utilise "activement" leurs contenus de manière à combler un certain nombre de "besoins". De ce fait la télévision devient alors un support matériel qui transmet des messages et produit, par un processus symbolique du sens. Nous avons considéré que l’approche du phénomène de la télévision peut se faire dans quatre directions: medium, cadre, contenu et instrument Nous avons étudié, à partir de ces quatre dimensions, comment l’enfant structure d’une manière dynamique l’utilisation de la télévision afin de se mettre à distance de la fascination que pourrait exercer sur lui l’écran. (Article en arabe)

The Aged and the Media in Egypt: Between Printed Matter and Visual Culture (Najwa Amin al-Fawal)

The aim of this study is to examine the relationship between the aged people and mass media, through a pilot field research carried out in Greater Cairo, Egypt. The study reached a group of indicators concerning the heavy reliance of aged people on mass media as a major mean of leisure activities. In terms of daily exposure and habitual use, television proved to be dominant among other mass media. Results showed that the majority of the sample are attached to television, regardless of specific content or preferable channels or time of day. Television is mainly regarded as a means of entertainment. This contradicts the attitude towards newspapers, which are considered to be the major source of information, especially about political matters and events. However, it seems that aged people lack interaction with material and programs addressing them as target audience in Egyptian media. The majority of the sample expressed their opinion that those programs, in both Egyptian Radio and Television, do not fulfill their social and cultural needs. The study clearly indicates that probably aged people more than any other segment of Egyptian audience will witness growing reliance on visual culture in the coming decades. (Paper in Arabic)

The Internet and the Role of Schools (Gladys Saadeh Azar)

L’école et les moyens de communication entreprennent des relations d’adoption et d’exclusion: Adoption du public scolaire et exclusion des tenants de la culture cultivée. La recherche entreprise sur l’utilisation d’internet par les complémentaires révèlent une forte utilisation de ce moyen par une grande proportion des enquêtés. Seulement le statut socio-économique des parents est un facteur déterminant dans l’acquisition et l’utilisation de ce moyen. Les élèves s’intéressent davantage au chatting et aux jeux; avec l’âge, ils s’orientent davantage vers le Web, qu’ils sollicitent dans le but d’acquérir des photos, des chansons et des textes dans des domaines souvent relatifs au sport, viennent ensuite la politique, la pornographie et la technologie. des différences selon le sexe et l’âge ont été observées. L’école se doit alors de renforcer ses rôles d’éducation, de production électronique et d’instruction. Ces rôles s’inspireraient de choix politiques, sociaux et éducatifs que la société se doit de réfléchir pour ne pas sombrer béatement dans une mondialisation sans relief. (Article en arabe)

The Picture of Egyptian Society in the Press of the Ninties (Awatif Abdul-Rahman)

This study tackles the role of the press in shaping the image of Egyptian society during the nineteen nineties. After starting out by giving a comprehensive introduction about the political, cultural and journalistic events that Egypt witnessed between the Revolution of the 23rd of July and the present (covering the rules of Nasser. Sadat and Mubarak), the study analyses empirical data gathered from a survey of the portrayal of Egyptian society in the press of that time. The survey reveals the general attitudes of semi-official, party and independent newspaper-coverages of what goes on in the presidential palace, the government, the parliament, parties of the opposition, business and the military. The focus in the collection of data and in analysis is on journalistic discourse geared to satisfy interests of the capital and other urban centers in matters pertaining to education, corruption in the administration, housing and slums. The study also targets issues pertaining to Egyptian rural areas such as agriculture, poverty and illiteracy. It is, Further, attentive to issues in which rural and urban interests converge, such as the issues of health, unemployment and women. The study comes up with a number of analytical deductions that interpret empirical data in the light of political and ideological preoccupations and approaches that predominated in the Egyptian press during the nineteen nineties. (Paper in Arabic)

The Face of Society: Samples of Social Files (Melhem Shawool)

A partir de l’approche de Charaudeau et de Ghiglione dans "La parole confisquée" sur la pratique de "talk show" (social) dans les télévisions euro-américaines, cette étude tente d’analyser un "talk show" (social)- produit local d’une part et de comparer avec le schéma de la parole confisquée d’autre part. Considérant que le "talk show" dans les pays du "nord" a pour fonction première de donner une image dramatique du problème social et d’organiser "une confrontation" entre les protagonistes, confrontation qui ne vise aucunement à comprendre le problème ni à faire une approche rationnelle, mais à en faire un spectacle cathartique: il vise à guérir plutôt qu’à poser un problème et à tenter une solution. L’analyse de onze émissions montre que le "talk show" libanais ne peut pas "aller aussi loin" que celui qui est en vogue en Europe ou aux Etats- Unis, Car la société libanaise conçoit encore la télévision comme un "autre réel" capable (ayant le pouvoir) de trouver des "solutions" à ses problèmes. D’autre part le droit à la parole et la capacité à la manipuler n’existent pas encore pleinement (avant d’être confisqués!). C’est pourquoi la pratique du "talk show" dans une télévison d’un pays du "sud" semble être dans une impasse, étant conditionée par la nature même de la société à laquelle elle s’adresse. (Article en arabe)

The Discourse of Jihad in the Media of the Resistance (Abbas Mozannar)

This paper deciphers and analyses the symbols and generally, the discourse employed by the Islamic Resistance in Lebanon. In its attempt to understand the notions of power inherent in the stereotypical image, it uses analysis of rhetoric as a method of research. The author focuses on the discourse of the last three years of the last decade, trying , by means of looking into the other side of the ritual, to investigate how symbols of the ritual were translated into divine signs that signify sacrifice and martyrdom. The detailed analysis succeeds in distinguishing representations that draw from religion and ideology, both of which call for Jihad and martyrdom. (Paper in Arabic)

TV Series and its Dramatization of Women (Watfa Hamadi)

La femme dans les feuilletons télévisés, fut présentée sous trois variations différentes: la femme amoureuse, la femme militante, la femme vaincue, or la femme dans "al raghif" de tawfiq youssef awad fut une femme différente, puisée dans le roman, et présentée sous forme de feuilleton, elle était à la fois, amoureuse et militante. Elle guidait une troupe militante révolutionnaire "la bande blanche" pour combattre les militants turcs. Le metteur en scène de ce feuilleton, Elie Adabachie a voulu montrer l’image de la femme, alors il a changé certaines citations dans le roman de façon qu’elle se confonne avec sa vision. Cette vision s’agit de poursuivre le processus évolué de sa vie (celle de la femme) pendant la première guerre mondiale. (Article en arabe)

Women's Cinema? The Films of Inas al-Dughaydi and Nadia Hamzah (Jean Said Makdisi)

This paper examines the work of two well-known Egyptian women film directors, Inas al Daghedi and Nadia Hamza, with a purpose of showing to what extent their work can be seen as specifically oriented towards women and their problems, whether it can be said that there exists an Arab women’s cinema, and whether such a cinema is necessary. A question is raised as to the difference between "women’s cinema" and feminist attitudes. Eight Films by Inas el Daghedi and six by Nadia Hamza were seen for the study. The conclusion is that the films certainly do address women’s issues, and present a sympathetic picture of the lives and problems of women in a variety of styles and genres. They portray a narrow domestic "woman’s world" from which all politics and history are excluded, but which often includes violence and crime. While a feminist view-point clearly emerges here and there in the films, it is not consistent. The need to cater to the tastes of a wide audience prevents the films from developing into refined works of art or consistent political statements. (Paper in Arabic)

Feminine Presence and Representation in Yamani Media (Raja' al-Masa'bi and Khaled al-Shua'bi)

Le travail sur le terrain que nous avons effectué auprès d’un échantillon de femmes travaillant dans la télévisiom (Satellite) et à la Radio de Sanaa avait renoncé avec la notion courante de "féminisation des médias" qui part seulement de la présence féminine au média comme force de travail en dehors des produits et des messages médiatiques. Les messages énoncés dans les media au Yemen sont déterminés, selon notre recherche, par deux facteurs: L'histoire socio-politique récente de chacun de deux Yamèns d'un côté, et l'idéologie masculine du pouvoir d'un autre côté. Nous avons démontré que les femmes qui travaillent dans les médias, dans notre pays, sont Contournés par des exigeances et des contraintes qui les empêchent de produire et d’avoir un statut à part dans les institutions médiatiques comme, par ailleur dans tous les secteurs du pays. (Article en arabe)

Women and Decision-Making in Egyptian Media (Leila Abdul-Majeed)

L’auteur, Leyla Abdel Magîd, analyse l’accés de la femme, aux postes de décision dans les différentes sphères de l’emploi en Egypte et plus particulièrement dans le domaine de l’information. Elle montre que le pourcentage d’accès des femmes aux postes de décision est plus élevé dans le secteur de l’information et plus particulièrement dans celui de la radio et de la télévision. Elle se pose la question de savoir si cette situation a entrainé un changement positif dans le contenu des programmes relatifs à la femme, et trouve que les résultats des recherches sont partagés à ce sujet. Certaines études montrent que malgré l’accès de la femme aux postes de décision, les programmes continuent à attribuer à la femme egyptienne un rôle et une image taditionnels ou superficiels qui ne correspondent pas à sa realité. D’autres études montrent que l’accès des femmes aux postes de décision leur a permis de contribuer aux politiques de l’information et de produire une information plus conforme à la situation réelle de la femme egyptienne. L’auteur propose enfin une série de mesures visant à améliorer la représentation de la femme egyptienne et de son rôle dans les media. (Article en arabe)

A Female Journalist or a Woman who Happens to be a Member of the Press? (Fatimah al-Isawi)

Cette recherche essaie d’élucider la relation de la journaliste avec son milieu du travail, thème quelque peu ignoré dans les études concernées. Basée sur des entretiens avec un échantillon des journalistes de la presse écrite quotidienne, cette recherche tente d’éviter les clichés féministes de la discrimination entre les deux sexes, et essaie plutôt de décrire le vécu des journaslites, à travers les détails du travail quotidien. Les entretiens avec les journalistes portent sur des thèmes principaux: Comment décrivent-elles leur relation avec l’équipe de travail? Comment s’opère la répartition du travail et quel est leur emplacement au sein de la hiérarchie institutionnelle? Ont-elles cherché à occuper un poste-clé et quelles sont les difficultés rencontrées? Comment décrivent-elles leur relation avec les "sources" d’information! Dans quelle mesure leur parcours professionnel a été influencé par leur féminité. Notons que le choix de l’échantillon a respecté le critère de la diversité quant à l’âge de la journaliste, l’étendue de son expérience, les caractéristiques du journal auquel elle travaille et son emplacement au sein de la hiérarchie institutionnelle. (Article en arabe)

Additional Info

  • Volume: VI
  • ISBN: NA
  • Editorial Committee: Najla Hamadeh, Nahawand el-Kadri, Marlene Nasr, Anisah al-Amin Merh'i
  • Year: 1999-2000
  • Pages: 555
  • Publisher: Lebanese Association of Women Researchers

Please publish modules in offcanvas position.