Print this page

The West in Arab Societies: Representation and Interaction

Identities, Organizations, Boundaries: The Discourse of Origins and the Pressures of Life (Noha Bayoumi)

Cette étude rend compte de deux approches littéraires actuelles de l’occident. Dans "BAB-ELCHAMS" l’écrivain Elias Khouri à choisi une approche critique de la politique concemant la question palestinienne, en admettant qu’elle se définit par les expériences vécues des palestiniens. Il en est de même de sa vision de l’occident qui se libère des stéreotypes pour en saisir le particulier et le différent. Afin d’actualiser cet objectif l’écrivain a suivi une stratégie qui adopte trois tactiques : la première, c’est avoir une nouvelle conception de la politique, rattachée au vécu; la deuxième, représenter l’occident par un petit groupe d’artistes français marginaux; la troisième, refuser la grande Histoire palestinienne et reconnaître les histoires des palestiniens. Dans cette perspective, le roman a introduit l’intime et la chaleur dans les récits des palestiniens, la distance et la froideur dans ceux des français. Toutefois l’écrivain à composé un discours de l'origine concernant la question palestinienne, tout en faisant bouger les frontières entre les deux cultures arabe et occidentale. Dans "EI-MIRATHE", l’approche de Sahar Khalifé est tout à fait diffèrente, elle vise la déconstruction du système socio-culturel, la politique n’est que l’arrière-plan de la question palestinienne et de son rapport avec l’occident. La présence de la femme-écrivain est très nette dans ce roman, puisqu’elle à ouvertement exprirmé la révolte de ZEINA – le personnage principal- contre les valeurs qui favorisent la normalisation sexiste. Il en résulte que ZEINA évite de stéreotyper le moi ou l’autre. Pourtant sa double appartenance - palestinienne et américaine - lui a permis d’être à la frontière de deux cultures, et de vivre à la fois l’identification et la séparation d’elles. Par contre, les autres personnages ont stéreotypé le moi et l’autre, independamment de leur genre, vu leur condition socio-culturelle d’un côté, de l’autre leur condition politico-nationale qui est en crise. En déduit que la constance de l’espace du moi et de l’autre véhicule le stéreotype, et sa mouvance libère le regard vers le moi et l’autre d’être figé et en opposition avec autrui. L’occident dans "EL-MIRATFI" est l'un des constituants de l’identité chez le personnage principal. Quant à "BAB EL-CHAMS" l’occident est occident par son identité propre. Est - ce une spécificité féminine de cette période? (Article en francais)

Perceptions of the Other in the Travel Literature from the Maghreb (Said Ben Sais al Aloui)

La lecture des récits de voyage, écrits par des marocains ayant effectué des visites, plus ou moms brèves, de différents pays européens (Espagne, France, Belgique, Italie, Angleterre et Malte) nous livre une certaine image de l’Europe. Notre propos est d’essayer de dégager la logique et les structures mentales qui soutiennent cette image et de rendre, autant que possible, manifeste les traits mentaux qui la caractérisent. L’Europe des voyageurs marocains, telle que la dessinent les récits est sans cesse changeante. Tantôt elle appelle à l’estime, inspire confiance et incite à suivre son exemple, tantôt elle est matiére de dégo‏û‎t, éveille les soupçons les plus profonds et commande de s’en éloigner. Toutes ces fluctuations à son égard ne font que consolider une vérité première: celle de croire que La perception de "l’autre" n’est en fait, qu’une manière de penser soi-même. Pour nos voyageurs, l’Europe "visitée" est comme un miroir magique qui leur permettait de voir leur propre retard. D’où le tiraillement entre refus et acceptation. hésitation et adhésion. A plus d’un titre, lc récit de voyage est l’expression d’une prise de conscience de soi-même, dans sa perception de l’autre et constitue, pour l’histoire de la pensée, une source d’information dont la valeur est inestimable. (Article en arabe)

The West in the Eyes of Travelers from Lebanon (Nazek Saba Yared)

This article has chosen Christian and Muslim travelers to the West, five who lived during the French mandate and two after Lebanon gained independence. It tries to show if and how the travelers’ cultural and religious affiliation, as well as the political relation between East and West, influenced their outlook on the West. While Rashid Rida’s deep Muslim belief made him hate Western political power, doubt the West’s claim to democracy, and blinded him to Ottoman Empire's political shortcomings, the Christian Khabbaz took a contrary stance. Yet other travelers, both Muslim and Christian, showed a strong secular Arab national feeling in condemning the West for its cultural and political power in their country and its condescending attitude towards the Arabs. But they all admired the Western, and especiatly the American, political system based on democracy and freedom, influenced by President Wilson’s declarations after World War One, although they alluded to its limits. However, this attitude towards the States changed after the creation of Israel, and al-Amin, for example, sees nothing there but exploitation of the African Americans and other nations. Looking at Westem civilization, they all admired the positive moral values the West upheld and which the Arabs lacked, and they all appreciated the educated, hardworking Western women, except the Muslim al Amin who censured their freedom. Yet what they all most marveled at were the Western scientific inventions and discoveries, and with their appreciation and understandings of Western art we see to what extent even our Muslim travelers have been influenced by Western civilization. (Paper in Arabic)

Philosophy and the West (Fares Sassine)

Si l’expression "la philosophic occidentale" est une tautologie, comme l’affirement à leurs façons Hegel, Husserl et Heidegger, c’est parce qu’elle sous - entend que "l’Occident" est lui-même philosophique. Comment et pourquoi l’"Occident" a-t-il approprié la philosophie? Celle-ci tient-elle à son propos un discours critique ou, au contaire, a-t-elle réalisé en lui son propre destin? Enfin, à quelle(s) discipline (s) appartient-il de définir l’"Occident" concept "historico- philosophique"? C’est à cet ensemble de questions que cherche à remuer le présent article. (Article en arabe)

On Receiving Nietzsche (Suad Harb)

L’article tente de relever les aspects sur lesquels les écrivains arabes ont mis l’accent dans leur écrits sur Nietzsche. Nous y avons remarqué leur volonté délibérée d’éviter toute allusion à la critique de la religion chez le philosophe, et quand bien même ils le font, ils détournent le problème, tout en célébrant le surhomme et l'amour de la vie dans sa pensée. Ceci nous a paru révélateur d’une problèmatique philosophique dans la pensée arabe où les auteurs évitent le problème des rapports entre la philosophie et la religion. Dans un second point nous avons tenté de faire une lecture des écrits traitant de l’influence de Nietzsche sur Gibran Khalil Gibran, et d’étudier, d’une manière préliminaire, les effets nietzschéens dans les écrits littéraires de Michel Affalack, chez qui on trouve aussi la prédominance d’une quête du surhomme et l’amour de la vie. Les auteurs arabes semblent s’intéresser à la pensée de Nietzsche pour y puiser une énergie nécessaire, capable de donner aux jeunes arabes de nouveaux horizons qui leur assurent une vie riche et digne. La pensée de Nietzsche est traitée en tant que modèle qu’ils essayent d’adapter à leur situation. Mais ils semblent méconnaître la phrase de Nietzsche selon laquelle, pour construire un nouveau sanctuaire, un ancien doit être détruit. (Article en arabe)

The West in Islamic Eyes: The views of Mohamed Hussein Fadlallah (Afif Othman)

Le texte sonde l’évolution des représentations que les musulmans forgent à l’encontre de l’occident à travers quelques images typiques dominantes, depuis les croisades et l’expédition de Bonaparte en Egypte, jusqu’à la colonisation de notre région. La question capitale fut la suivante: quelle relation entretenir avec cet Occident - ennemi à multiples visages, sujet de confrontations permanentes, mais qui exerce sur nous une fascination tant bien dans le do- maine scientifique que technologique. Le texte essaie d’illustrer cette perpléxité par le biais d’un représentant d’un courant de l’islamisme libanais modéré: Al-Sayyed M.H. Fadllalah qui opère une distinction entre deux Occidents, celui des E.U. qui joue constamment un rôle de domination et d’agression et l’autre européen porteur de valeurs universelles. Fadllalah, tout en reprochant à l’Occident sa pure matérialité, laisse entendre qu’on peut toujours lui emprunter des valeurs qui peuvent coexister paisiblement avec notre civilisation musulmane. Et il fait remarquer que des concepts majeurs d’origine occidentale tels que la démocratic, les droits de l’homme, la modernité ont déjà droit de cité dans les discours de l’Islamisme. Fadlallah encourage le dialogue avec l'Occident tout en l'appelant à reconnaître l'Islam comme interlocuteur à pied d'égalité. (Article en arabe)

The Image of the West in Lebanese School Textbooks (Nimr Frayha)

Studying the image of certain people in media or school textbooks is considered relatively as a recent kind of research. Researchers try to find out why or how one group develops stereotype and/or preconception of another. This study falls within the above category of research by trying to inquire into the existence of any stereotyping or preconception of the west in Lebanese textbooks. Thus, 51 Arabic language and history textbooks were reveal that the west has occupied a good size of our textbooks' content even though the ratio varies from one grade to another. Although, history textbooks deal more with the West than Arabic textbooks, but the latter has better or more positive image than the former. Still, not all history textbooks share the same perspective of the West. Some of them picture it in a more negative aspect that others. In general, preconception and stereotyping are to be seen clearly in our textbooks. That leads us to the conclusion that the image of the west in the Lebanese textbooks is as negative as the image of Arabs in Western media and textbooks as the literature review has shown. (Paper in Arabic)

Arab Educational Research: Examples of Western and Other Methodologies (Fadia Hoteit)

Cette étude porte sur les recherches en éducation. La question première est savoir si les méthodes de recherches affectent La qualité du sa voir retenu. Plus précisément est-ce-que La méthode empirique et analytique diffèrent par leur contribution à la production d’un savoir authentique concernant les sociétés de chercheurs? La deuxième question cherche à savoir comment La formation universitaire initiale, européenne ou américaine, laisse ses traces sur l’approche du chercheur, et dans quel sens. L’hypothèse sous-jaçente à ces deux questions prévoit une subordination des auteurs aux orientations idéologiques de l’Occident qui s’avère être non seulement un lieu de production scientifique mais aussi un agent de légimitation du savoir Pour répondre a ces deux questions. l’étude suit deux directions: D’abord une comparaison entre trois revues spécialisées en éducation, issues de milieux universitaires au Liban, à Quatar et en Egypte, qui se fixe comme tâche d'analyser les travaux des professeurs; et une comparaison entre des mémoires de diplôme d’étude supérieure présentées à l’université libanaise et à l’université américaine de Beyrouth. Les résultats de l’étude montrent d’une part, qu’il est difficile d’attribuer àla méthode elle-même un effet déterminant, et que ce sont d’ailleurs les facteurs psycho-sociaux (compétence du chercheur, l’image de son Moi, le milieu socio-politique...) qui jouent le rôle primordial; et que, d’autre part, les étudiants-chercheurs reflètent les orientations de leurs professeurs, reproduisant un savoir formel qui ne répond aux questions authentiques de la société. (Article en arabe)

The West in the Lebanese Women's Press: Between Desire and Fear (Nahawand al Qaderi)

Faire un consensus entre la modernité et la tradition, tel était le souci des femmes journalistes. Il en ressort plusieurs images de l’Occident, (revêtant plusieurs aspects) relatives aux circonstances, aux cas, et aux personnages. Créée à l’image de la presse occidentale, cette presse féminine libanaise va refléter des thèmes ayant pour titre, durant la première période (1892-1920), le processus de conciliation entre l’Occident et l’Orient, le désir d’occidentalisation et la peur de perdre l’identité. Dans la deuxième période (1920-1943), l’Occident va être présenté comme mandaté "pour nous moderniser, nous civiliser après des siècles de décadence". Rapidement, cette image de bienfaisance va céder la place à une autre présentant l’Occident comme "exploitant, qui a des intérêts, qui essaye de nous diviser afin de nous dominer" (3ème période 1943-1969). Dans la période actuelle, cet Occident nous fascine par sa technologie, par sa démocratie , mais parallèlement il nous inquiète de par son essor technique et commercial d’une part, et de son parti pris en faveur d’Israël d’autre part. Ces images ambivalentes révèlent l’état de perplexité et de confusion dans lequel se trouve cette presse devant l’Occident, puisqu’elle se sent constamment tiraillée entre le désir et la peur. L’ambiguïté de ces images revient d’une part à l’Occident lui-même, à ses paradoxes, et d’autre part à nous-mêmes, à notre image de nous mêmes. Ceci sans oublier l’interaction entre l’Occident et l’Orient à travers l’histoire. (Article en arabe)

The Image of the West in The Egyptian Press (Awatif Abdel Rahman)

This study is an investigation of the image of the West (the US and the European Union), and of the characteristics and roles attributed to the west, in the Egyptian press (specifically al-Ahram, al-Wafd and al Ahali and asShaab) in the nineties. Two periods were selected for this study: a) the period of the first Gulf Crisis (August 2, 1990- Feb. 28, 1991), and b)1997 and 1998, a period of normal relations. The image of the west was examined from two different perspectives: a political perspective, as defined by the controversy surrounding the proposed celebration of the Bicentenary of the Franco- Egyptian relations. The study reached some conclusions that can be summarized as follows: 1) Egyptian writers and journalists widely condemned the role of the US in the Gulf War. This result confirms the first hypothesis of the study which is that the west’s political image is a reflection of the roles and stands of the west towards Arab issues. 2) There was a clear division between the official press and that of the opposition parties over the Gulf War: the first offered a deceptive and false image of the US and its western allies, while the latter vehemently denounced the allied intervention. 3) The continuity of the negative images of the US even in the periods of peace are due to its persistently hostile stance towards Arab issues, and its total bias towards Israeli policies. 4) Despite the fact that much of the Egyptian intelligentsia has a positive relationship with western culture, the celebration of the bicentenary of the beginning of cultural relations between Egypt and France revealed a sharp division in its ranks. Most members of the intelligentsia opposed the idea of celebrating the French expedition of 1790-1801, which was the widest military invasion of Egypt in modem times. (Paper in Arabic)

Lebanese Society and the Internet Phenomenon (Hassana Mohieddin)

Dès l’année 1994, le Liban à été relié au réseau « Internet » l’un des plus importants piliers de la technologie nouvelle de l’information, actuellement 40.000 personnes sont abonnées à e réseau, réparties entre organisations gouvernementales, privées, académiques, médiatiques, commerciales, ainsi que les cafés et les individus. Cet article rend compte d’une enquête menée auprès des: Représentants de ces différentes organisations reliées au réseau Internet. On à étudié la façon dont le réseau Internet est utilisé de la part des différentes classes libanaises. (Entretiens fondés sur des questionnaires). Et comment les libanais profitent de ce réseau: Le pourcentage de profit des informations disponibles sur le réseau Internet. Et le pourcentage de profit des informations propres aux entreprises libanaises. Les résultats de cette étude mettent en valeur les facteurs positifs, d’un côté, et les facteurs négatifs, d’un autre côté, qui apparaissent à travers les comportements sociaux et leurs impacts psychologiques, résultant de l'emploi de cette technologie nouvelle. (Article en arabe)

UNIFIL: "Emergency" or "Disaster" Forces? (Munther Jaber)

La présente recherche sur les forces de la FINUL opérant au sud du Liban essaie, entre la mission d’urgence qui est celle de ces forces et les situations d’urgence auxquelles sont exposées les populations, d’apporter un éclairage sur la relation qui détermine le regard porté par l’homme du Sud sur cet autre qui partage son quotidien depuis plus de vingt ans. Cette recherche s’appuie sur un premier constat, celui d’une certaine égalité entre les deux parties, égalité qui trouve son origine dans le regard porté sur elles par Israël bien que ce regard (égal) comporte des nuances, les habitants du Sud étant perçus comme des ennemis, alors que les forces de la FINUL sont perçues comme rivales. La vie quotidienne se trouve au coeur de ce travail. Y sont abordés les échanges linguistiques, notamment de la part des habitants du sud, qui se trouvent des lors familiers du Finnois, du Norvégien, du Suédois... Des services d’utilité publique tels que la santé, l’eau, l’électricité, etc., sont analysés dans les formes d’échanges qu’ils alimentent. Les cas de mariages mixtes avec des filles du sud entrent également dans le champ de cette recherche, sans compter les acquis récoltés par la population, non seulement en matière de sécurité, mais également en termes de bénéfices financiers engrangés du fait des échanges commerciaux. Tous ces facteurs ont poussé les deux parties à apprivoiser leurs histoires respectives et leur regard l’une sur l’autre, dans la mesure ou elles furent amenées à se percevoir à travers une nouvelle série d’intérêts et de valeurs partagés tant dans le champ politique que dans le champ économique et sécuritaire, valeurs, qui sont des lors celles d’entente et de pacification. Il faut signaler que cette attitude est également liée aux avantages que les habitants du sud tirent des forces de la FINUL dans leur région: présence dans le champs politique et sécuritaire, rentrées d’argent consistantes du fait de l’activité économique et du commerce générés par cette présence, raison majeure pour laquelle les habitants du sud furent amenés à s’ouvrir aux modes de vie "civilisés et modernes" qui conditionnent, et sur leur propre territoire leurs relations aux force de la FINUL. (Article en arabe)

The Model of the Nation-State in the Lebanese Political Experience (Fadia Kiwan)

De nos jours, la réflexion politique porte un intérêt particulier à la problématique de la construction de I’Etat national dans les sociétés en développement, examinant surtout les obstacles que l’importation du "modèle d’Etat" rencontre, et les paritularismes qui émergent de chaque trajectoire nationale. Dans ce cadre l’expérience politique libanaise pourrait avoir une contribution importante. Elle fait apparaître un recoupement entre tradition et modernité, qui produit une ambivalence voire une schizophrénie remarquable. La vie politique témoigne d’une défaillance dans l’institutionnalisation, et d’une recrudescence du clientélisme et du népotisme. Toutefois, les valeurs qui fondent La démocratie et le droits de l’homme se sont insérées dans la culture politique, à l’échelle populaire, et malgré le "sur place" du système politique, la société civile libanaise semble déjà imprégnée de ces valeurs et paraît avoir fixé ses grandes orientations qui la rallient à la marche actuelle de l’humanité. (Article en arabe)

The Text in the Lebanese Theater: Copying the West of Differentation (Watfa Hamadeh)

Cette étude se propose d’étudier la présence de l’image occidentale dans le théâtre Libanais adapté. Pour cela je me base sur deux textes théâtraux à savoir "La Cantatrice Chauve" de lonesco adaptée et mise en scène par Roger Assaf, et le "Bol Perdu" adaptée et mise en scène par Edouard Amin El-Boustany. L’étude se propose de révéler la conception théorique du texte libanais ainsi que les thèmes et Les caractères des personnages présents dans Les pièces, en y essayant de montrer l'apport de la société libanaise. De ce fait l'essai analyse ces aspects à travers les éléments suivants: le sujet, la personnalité et la pensée. Dans sa finalité, ce projet insiste sur l’aspect authentique des deux théâtraux adaptés, surtout lorsque Assaf et Boustany amènent des transformations d’ordre créatif au texte qui le distinguent de l’original sans pour autant pouvoir l’adapter entièrement au patrimoine local. L’étude considère donc le texte local comme une entité spécifique ayant une structure propre qui l’identifie au texte occidental que le répertoire théâtral local connaît depuis plus de cent cinquante ans et ceci après l’avoir acquis, assimilé et critiqué. (Article en arabe)

Dance on the Shores of the Mediterranean (Jana al-Hassan)

Aimer un corps c’est apprendre à le faire vivre, à le côtoyer, à l’accepter dans ses limites et dans ses gestes quotidiens. L’image du corps au Liban, celui de la femme en particulier renferme une valeur négative. Le discours corporel des danseuses du raqs-al-charqui est admis en privé comme dans les mariages mais réfuté en public et sur les scènes de théatre. Par contre les idiomes du ballet classique et moderne sont encouragés. Pourquoi? Qui décide de nos valeurs sociales? Comment élaborer nos danses sans connaître les principes qui régissent les potentiels de leurs expressions? Existerait-il une loi unique applicable aux en critères de beauté et de grâce. Dans les pays méditerranéens et asiatiques, la séparation entre la parole, le rythme et le mouvement n’existe pas. La danse théâtrale pourrait être l’alternative de cette festivité o‎‎ù la dynamique, le rituel des gestes et les cultures du passé se rencontrent. La danse deviendrait alors l’expression de toute émotion individuelle que le corps exprime à travers la danse , n’oublions pas que les mouvements et les signes varient d’une culture et d’un interprète à l’autre et c’est à partir de cette variation qu’un code identitaire libanais s’établirait, puisé dans la rythmique. (Article en arabe)

West and East: The Problematic of the Modern and Modernization (Hind al Soufi Assaf)

Cet article soulève les problèmes engendrés par notre vision concernant l’art occidental. Il met en relief les répercussions des conceptions dépassées ou faussées sur la créativité arabe moderne. En effet, ces conceptions ont orienté les approches et les procédures artistiques vers des formes occidentales et imitatives. Ces formes, en effet, appartiennement à l’espace interculturel: en d’autres termes, il s’agit de l’ABSTRACTION, terme qualifiant à tort l’art traditionnel islamique et l'art moderne occidental. Plus particulièrement il s’agit de I’Abstraction. Informelle caractérisée par l’emploi du graphisme (lettres arabes entre autres); ce qui a soulevé de nouveau les potentialités héritées de la lettre arabe.. La critique, le marché d’art, la législation religieuse, ont aussi leur point de vue dans le contenu que cet article se propose de traiter. (Article en arabe)

Additional Info

  • Volume: V
  • ISBN: NA
  • Editorial Committee: Nahawand el-Kadri, Noha Bayoumi, Jean Said Makdisi, Fadia Hoteit, Suad Harb
  • Year: 1998-1999
  • Pages: 697
  • Publisher: Lebanese Association of Women Researchers